• Slider Image
  • Slider Image
  • Slider Image

admirer, s'étonner, rendre grâce, en un mot : vivre !

Ces mots de Théodore Monod (1902-2000) sont une source d'inspiration permanente pour moi...

Capteur de Rêves…

Ces trois mots simples peuvent signifier, une fois associés entre eux, bien des choses…

En premier, pour moi, les capteurs de rêves sont, au sens propre, des attrape-rêves, qu’on appelle en anglais « dreamcatcher ». Des objets, plus ou moins sacrés, issus de longues traditions chez certains peuples des Premières Nations d’Amérique du Nord. Ils ont la réputation de chasser les mauvais rêves, mais je suis certain que leur pouvoir va bien au-delà. Il m’arrive de proposer des stages et des ateliers de réalisations de capteurs de rêves, mais aussi des activités de land-art, une autre forme de célébration de la Nature. Voir aussi le livre sur ce sujet.

Ensuite, amateur de photo, je sais que le « capteur » remplace aujourd’hui la bonne vieille pellicule sur les appareils photo. Et que justement ce capteur de rêves peut enregistrer de belles images… Je me suis spécialisé dans la photo macro (insectes, plantes…) et un peu aussi la photo animalière, oiseaux en particulier, ceux-là qui fournissent leur plumes pour les dreamcatchers évoqués plus haut.

Enfin, passionné d’écologie et plus largement de transition écologique et citoyenne, j’aimerais proposer ici des pistes de compréhension du monde, pistes permettant de vivre plus en harmonie avec notre milieu physique, notre environnement biologique, notre société humaine. Capter les rêves, en quelle sorte, pour vous les transmettre, et ainsi les rendre possibles.